Une étude scientifique initiée par le Pôle sophrologie et acouphènes® pour mettre en évidence l’efficacité d’un protocole spécifique de sophrologie dans la prise en charge des acouphènes a été réalisée entre février 2016 et mai 2017 pat 17 sophrologues français et suisses.

Il s’agissait plus spécifiquement du protocole développé par Participa GREVIN dont je m’inspire dans le programme « Acouphène Solution ». Ainsi, une cohorte de 140 patients acouphéniques (sur un total de 216) âgés de 18 à 83 ans ont suivi ce protocole spécifique en entier (entre 6 à 8 séances) sur une période allant de 2 à 4 mois.


Le questionnaire THI comme moyen de mesure

Pour valider une diminution du handicap dû à l’acouphène et une augmentation de la qualité de vie, le questionnaire THI :  « Tinnitus Handicap Inventory », été utilisé en début et en fin de protocole.
Le THI est un outil qui a été créé en 1996 ( Newman, Jacobson et Spitzer) et qui est utilisé depuis de par le monde comme un moyen de mesure fiable du degré de handicap induit par l’acouphène.
Ce questionnaire compte 25 questions (par exemple : « à cause de votre acouphène, avez-vous du mal à trouver le sommeil la nuit ? ») pour explorer les 3 catégories du handicap : fonctionnelle, émotionnelle et catastrophique. Le score final, entre 0 et 100, indique le degré du handicap (0 indiquant l’absence de handicap et 100 indiquant un handicap maximum)
J’utilise d’ailleurs moi-même ce questionnaire en début et fin du programme Acouphène Solution.

Des résultats positifs et une publication qui se fera très prochainement

Le Comité de Rédaction de la Revue scientifique European Annals of Otorhinolaryngology a validé en juillet 2019 la publication de cette étude. La publication est donc imminente et je vous en tiendrai bien sûr informé.

Tous les résultats seront donc connus à ce moment mais voici d’ores et déjà ce qui a été communiqué par le Pôle Sophrologie Acouphènes ® :

« Il a été observé une amélioration des scores moyens de THI, avec pour 59,2 % des sujets traités une décroissance supérieure à 20 points, ce qui constitue une réduction ayant une valeur clinique significative. Cette amélioration est indépendante de l’ancienneté des acouphènes (> ou < 6 mois), de leur origine (traumatisme sonore ou choc émotionnel) et porte sur les trois sous-échelles du questionnaire THI (fonctionnelle, catastrophique et émotionnelle). »

Voici le lien vers l’article en question :
https://www.pole-sophrologie-acouphenes.fr/etude-publiee-dans-une-revue-scientifique-orl-evaluation-d-une-prise-en-charge-de-sophrologie.html

Une avancée majeure

Le titre de l’étude sera « Première évaluation de la prise en charge sophrologique des acouphènes subjectifs » . Il s’agit d’une avancée majeure de la prise en charge des acouphènes par la sophrologie et, plus globalement, d’une grande étape validée vers l’installation de la sophrologie dans le milieu de la recherche scientifique.
Je vous dis à très vite pour un partage complet des résultats de cette étude.

Nicolas Thiou, sophrologue spécialisé dans la prise en charge des acouphènes

Plus d’informations sur le protocole utilisé :
https://acouphene-traitement.com/la-methode/